Notre vision

Une politique fiscale équitable profiterait aux individus, aux familles et aux communautés, et transformerait le Canada que nous léguons à nos enfants.

Nous croyons à un Canada où la fiscalité est considérée comme un moyen d’investir dans le pays et sa population. Nous croyons à un système fiscal progressiste où les personnes et les entreprises paient chacune leur juste part.

Nous croyons que le Canada du 21e siècle doit être une société où les écarts économiques se resserrent, où les besoins fondamentaux sont comblés par l’investissement dans des services publics de grande qualité, où les politiques économiques visent à protéger l’environnement et où le processus politique est guidé par la volonté du peuple.

Canadiens pour une fiscalité équitable a pour mission de mettre au point une campagne nationale de promotion de la fiscalité équitable. Nous encourageons l’élaboration et l’application d’un système d’imposition, fondé sur la capacité de payer, visant à financer le réseau complet de services et de programmes publics de grande qualité dont nous avons besoin pour répondre aux besoins sociaux, économiques et environnementaux du 21e siècle.

Nous trimons dur pour changer le discours que tiennent les Canadiens sur la fiscalité. Nous menons des recherches pour sensibiliser le public, travaillons avec les médias sur de nouvelles histoires et perspectives, et poussons les décideurs à adopter des pratiques équitables. Nous rencontrons les politiciens sur une base régulière et faisons la promotion active d’une vision politique qui profite à tous les Canadiens.

Nous militons en faveur d’un système fiscal qui :

  • répond tout d’abord aux besoins des Canadiens;
  • exige une plus grande contribution des mieux nantis;
  • élimine les échappatoires fiscales pour les plus riches;
  • stoppe la chute des taux d’imposition des sociétés;
  • fait activement échec aux paradis fiscaux étrangers et aux caches bancaires;
  • utilise stratégiquement les taxes sur les biens et services pour optimiser les retombées sociales et économiques;
  • crée de nouvelles sources de recettes publiques, comme une taxe sur les opérations financières.