Budget 2020-21 : Financer la transition vers une économie à faible émission de carbone, mettre fin aux subventions des combustibles fossiles et éliminer les échappatoires fiscales

Tout en affirmant que l’environnement sera au centre de son prochain budget, le ministre des Finances, Bill Morneau, suggère qu’il ne pourra pas y consacrer trop d’argent. Toutefois, si nous voulons réellement atteindre les réductions d’émission de GES qui sont nécessaires, le gouvernement fédéral doit faire de toute urgence d’importants investissements dans les infrastructures durables et la transition vers une économie plus verte.

Le Réseau pour une économie verte réclame des investissements de 81 milliards de dollars sur cinq ans en ce qui concerne l’énergie renouvelable, les réaménagements d’immeubles, le transport en commun et les trains à haute vitesse. Ces projets réduiraient les émissions canadiennes de carbone de 12 à 36 % chaque année et contribueraient grandement à tenir notre engagement de réduire nos émissions de 30 % d’ici 2030. Encore mieux : nous croyons que ces projets créeraient, sur cinq ans, un million d’emplois par année-personne.

Nous admettons que cela exigerait de vastes investissements de plus de 16 milliards de dollars par année, mais nous croyons que le gouvernement fédéral pourrait payer cette somme et davantage en éliminant les subventions aux combustibles fossiles et en mettant fin aux échappatoires fiscales rétrogrades.

Comme nous l’avons mentionné auparavant, le gouvernement fédéral pourrait récupérer plus de 16 milliards de dollars en mettant fin à quelques échappatoires fiscales rétrogrades, et plus de 3 milliards de dollars en éliminant les subventions aux combustibles fossiles et en renforçant le programme fédéral d’établissement des prix du carbone. 

Certains individus et certaines entreprises parmi les plus riches profitent outrageusement de ces échappatoires fiscales.

Les subventions aux combustibles fossiles destinées aux entreprises d’hydrocarbures coûtent également au fédéral plusieurs milliards chaque année. Elles sont complètement à l’opposé de tout plan réaliste pour combattre les changements climatiques et effectuer une transition vers une économie durable.

De grâce, faites savoir au ministre Morneau que nous devons de toute urgence effectuer des investissements importants pour réduire le réchauffement climatique et pour protéger notre environnement pour les générations futures. Nous pouvons payer ces investissements en éliminant les subventions aux combustibles fossiles et en mettant fin aux échappatoires fiscales rétrogrades. Nous avons l’occasion d’assurer à tous un avenir plus équitable et plus durable : tout ce dont nous avons besoin pour y arriver, c’est une volonté politique de le faire.

Your name will be added below the message text.