Rétablir l’équité fiscale sur Internet

Le gouvernement fédéral permet à de grandes entreprises étrangères comme Google, Netflix, Amazon, Facebook, Uber et d’autres d’éviter de percevoir les taxes sur les produits et services numériques qu’elles vendent aux Canadiennes et Canadiens. Pendant ce temps, nos entreprises nationales qui vendent des produits similaires doivent recueillir les taxes de vente et acquitter leurs impôts sur le revenu.

Cette situation est vraiment inéquitable pour les diffuseurs, journaux, industries culturelles et petites entreprises canadiennes qui sont en concurrence avec les géants du numérique. Des travailleurs canadiens perdent leurs emplois, les opportunités se font plus rares pour les créateurs et les travailleurs du milieu de la culture et des communications, des détaillants ferment leurs portes et des communautés sont pénalisées par la fermeture de médias locaux.

Dites au premier ministre Justin Trudeau et ministre des Finances Bill Morneau et à ses collègues du cabinet Trudeau qu’ils devraient agir immédiatement et éliminer cette concurrence injuste dans le prochain budget fédéral.

Il s’agit d’une iniquité fiscale flagrante envers les travailleurs et les employeurs canadiens. La situation actuelle prive aussi les gouvernements fédéral et provinciaux de milliards de dollars annuellement qui pourraient être utilisés pour bonifier nos services publics. C’est sans compter que ces pertes de revenus font en sorte que les impôts sont plus élevés pour tous.